demande commission d’enquête parlementaire sur les plans de prévention des risques technologiques

La Coordination Nationale s’adresse aux Président et vice Président de l’Assemblée Nationale, aux Présidents des groupes politiques au sein de cette même assemblée.
Elle appuie la demande du député Gaby CHARROUX qui a déposé une proposition de résolution tendant à la création d’une COMMISSION D’ENQUÊTE relative à la mise en oeuvre des Plans de Prévention des Risques Technologiques.

pdf-eb697COORDINATION-NATIONALE-DES-ASSOCIATIONS-RIVERAINES-DES-SITES-SEVESO
La sécurité aurait-elle deux visages : adaptables pour quelques-uns, contraignantes pour tous les autres ? Les intérêts des industriels seraient-ils par ailleurs plus respectables que ceux de simple citoyen disposant de foncier ?
Les habitants exigent « la réduction des risques à la source et l’abandon du principe de travaux économiquement acceptables pour l’industriel »

Un commentaire sur « demande commission d’enquête parlementaire sur les plans de prévention des risques technologiques »

  1. Très bonne initiative cette newsletters. Cependant il faut éviter l’expression « diminution des risques à la source » qui est celle de la loi mais qui ne répond pas à la demande de sécurité. La remplacer toujours par « diminution des dangers à la source ».

    Pour le prochain article, il serait très instructif que la coordination se penche sur les PPRT qui ont été approuvés, à savoir :
    – Quel type de site (simples dépôts, raffineries, chimie, etc) avec des chiffres
    – Pour chacun d’eux : combien d’habitations touchées (pour travaux, délaissements, expropriations)
    – Et surtout combien de PPRT aboutis, c’est à dire sur quels sites les riverains ont-ils déjà effectués les travaux, ont été expropriés.
    – De quelles sortes d’aides, ces riverains ont-ils bénéficies (PARI, guichet unique, etc)

    Je pense qu’en lançant cette enquête générale auprès des diverses associations adhérentes à la coordination, on pourrait avoir un regard plus objectifs sur l’application de la loi.

    C.Patruno, président de l’association « Val des Pins et Quartiers environnants » concerné par le PPRT de la raffinerie TOTAL de La Mède

    J'aime

Répondre à PATRUNO Christian Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.