Archives quotidiennes :

LES CITOYENS VEULENT ÊTRE ENTENDUS ET INFORMES.

LES CITOYENS VEULENT ÊTRE ENTENDUS ET INFORMES.

Les exactions commises à St Quentin Pallaviers, à Miramas puis à Berre-l’Etang sur le site LyonbellBasel démontrent que la sécurité des sites industriels Seveso contre le risque terroriste n’est pas assurée. Quand il était soulevé dans les différentes commissions (POA, CLIC puis CSS),  les responsables  de l’État et ses services répondaient que ce risque était « peu probable ».

La Coordination a suivi avec attention comme chacune et chacun d’entre-vous les informations concernant ces différents actes.

Elle soumet à ce jour une proposition de texte amendable en fonction de la situation sur votre secteur destinée au Préfet de votre département.

Les riverains s’interrogent. Ils sont en droit de donner un avis et de connaître les mesures de sécurité prises par l’État et l’Industriel.

Il est important et juste que chaque association et chaque citoyen s’adressent au représentant de l’État dans son département.

Voir Proposition de texte qu’il est possible d’amender en fonction de la situation locale.

Voir Exemple
SEGOLENEROYALBERRECOURRIERauxPréfetssuiteàtablerondedu17072015

LES RIVERAINS SE SOUCIENT DES MESURES A PRENDRE CONTRE LE RISQUE TERRORISTE.

LES RIVERAINS SE SOUCIENT DES MESURES A PRENDRE CONTRE LE RISQUE TERRORISTE.

Interrogée, la Préfecture de Seine-Maritime s’adresse aux membres de la CSS suite à l’incendie à Berre-L’Etang.

« ….Bonjour monsieur,

Vous avez souhaité obtenir des informations sur la prise en compte par le préfet de la seine-maritime de l’explosion de deux cuves d’hydrocarbures intervenue le 14 juillet dans l’entreprise Lyondell dans les Bouches-du-Rhône.

La préfecture a, le matin même, contacté les entreprises Seveso du département afin qu’elles procèdent à une vérification des mesures de sûreté de leurs installations et leur demandant de renforcer leur vigilance.

Les forces de l’ordre ont renforcé la surveillance de ces sites.

En concertation avec les industriels concernés (soumis à plan particulier d’intervention: Seveso seuil haut et bas, entreprises générant des risques), des mesures complémentaires vont être prises.  Il  est en particulier prévu que des visites de sûreté soient conjointement conduites par la police, la gendarmerie, les pompiers et la DREAL pour les installations qui présentent le plus de risques pour le voisinage.
L’ensemble de ces dispositions a été portée à la connaissance de leurs représentants lors d’une réunion tenue jeudi dernier  à la préfecture.
Elles seront bien évidemment évoquées lors de la prochaine séance de la CSS du Havre.

Bien cordialement. « 

Éric MAIRE,
Secrétaire général de la préfecture

7 Place de la Madeleine
76036 ROUEN Cedex

————————————————–

NOUVEAU RECOURS CONTRE UN P.P.R.T.

LE MAIRE D‘HEROUVILE SAINT CLAIR dépose un RECOURS GRACIEUX en date du 20 juillet auprès du Préfet du Calvados contre son arrêté du 14 avril approuvant le Plan de Prévention des Risques Technologiques.du dépôt de liquides inflammables exploité par la Société Dépôts de pétrole à Mondeville.