Archives mensuelles : septembre 2015

TRACES en ZONE DANGEREUSE…. C’est NON!

TRACES en ZONE DANGEREUSE…. C’est NON!

Mercredi 23 septembre 2015, une réunion initiée par SNCF Réseau se tenait à Donges. Le sujet à l’ordre du jour portait sur le « contournement ferroviaire des sites industriels de Donges », demande formulée par les habitants depuis plusieurs décennies mais « pas n’importe comment, ni n’importe où » !
Près de 600 personnes étaient présentes avec une très forte présence des salariés de la raffinerie Total.

La ligne ferroviaire Nantes-Le Croisic traverse le site dangereux de la raffinerie Total sur une distance de plus de 3 km.
Conditionnant la pérennisation de son activité à la déviation de la voie ferrée, l’Industriel en demande le détournement.
Sans concertation aucune avec les riverains au sens de l’article L300-2 du code de l’urbanisme, SNCF Réseau présente deux projets de tracés espacés de quelques dizaines de mètres, toujours situés en zone dangereuse (PPRT) laissant pour seul « choix » aux riverains  l’emplacement de la halte gare (P.A.N.G).
Une responsable de la DREAL a d’ailleurs confirmé publiquement que les tracés présentés transitaient dans une zone d’effets létaux (risque thermique)

Si, à l’occasion de la rencontre du 23 septembre, les questions posées ont été précises, force est de constater que les réponses l’ont été beaucoup moins.

L’Association Dongeoise des zones à risque et du PPRT reste mobilisée et demande la mise en place d’un tracé situé en dehors de toute zone dangereuse.

pdf-eb697VoieFerréeRéunionPubliqueSNCFRéseau23092015

 

pdf-eb697Presqu’ileParoùdévierlaVF18092015

L’IMPROBABILITE N’EST PAS SYNONYME D’IMPOSSIBILITE !

L’IMPROBABILITE N’EST PAS SYNONYME D’IMPOSSIBILITE

Qui n’a pas entendu cette réflexion: « cet accident ne se produira pas, c’est improbable ».
Et pourtant!

Combien d’accidents, de sinistres, d’actes de « malveillance » constatés alors qu’ils étaient considérés comme improbables ?
Aujourd’hui, l’Association des Riverains du site de la société Lacroix à Ste Foy de Peyrolières (31) en apporte une nouvelle preuve.

Elle relate, photos à l’appui, l’explosion de l’usine de feux d’artifice « Pirotecnia Zaragozana » située dans une commune proche de SARAGOSSE le 31 août dernier.
Ce nouveau drame qui a fait six morts et six blessés montre qu’un accident sur un site Seveso n’est pas une vue de l’esprit.

photos explosionpirotecnia Zaragozana

 

 

 

Courrier Association RIVES CROIX suite à explosion usine de feux d'artifice Espagne