Archives quotidiennes :

La convention de reconversion de la raffinerie a été signée

Contenu payant

À La Mède, Total prié d’être exemplaire

Mardi 14/02/2017 à 04H50 Marseille

La convention de reconversion de la raffinerie a été signée

Mise en route en 1935 par la Compagnie Française du Raffinage, laquelle est plus tard devenue Total, la raffinerie de Provence à La Mède, s’apprête à entrer dans l’ère de l’après pétrole. Ou presque. Ses productions de carburants définitivement interrompues en décembre dernier, elle a ouvert le chantier de sa reconversion. L’ambition de Total étant d’en faire sa première « bio-raffinerie de taille mondiale ». À l’horizon 2018, après un investissement global de 275 millions d’euros, elle livrera notamment du bio-diesel obtenu à partir d’huiles végétales de seconde génération et de résidus de raffinage, ainsi que du bio naphta et du bio propane. Objectif : répondre à une demande croissante en biocarburants et en molécules pures.

Jean-Luc Crozel_ La provence

pdf-eb697la-convention-de-reconversion-de-la-raffinerie-a-ete-signee