EN FINIR AVEC LE DÉNI DES CONSÉQUENCES DES ACCIDENTS IMPOSSIBLES.

EN FINIR AVEC LE DÉNI DES CONSÉQUENCES DES ACCIDENTS IMPOSSIBLES.

Claude PICHOT – Association française des ingénieurs et responsables de maintenance. France.

Le déni de la possibilité des accidents dans le domaine industriel et de leurs conséquences catastrophiques reste le paradigme de notre modèle économique. Il résulte de la vision à très court terme de l’économie qui vit les yeux rivés sur les cours de la Bourse alors que les installations industrielles vivent et se dégradent au rythme découlant des lois de la physique sur lesquelles sont construites les technologies. Il existe une opposition théorique entre le profit à court terme et l’indispensable prise en compte du long terme pour éviter les accidents et les catastrophes.
Jusqu’à quand supporterons-nous en tant que citoyens que la fatalité serve d’excuse à l’examen sans complaisance des conséquences économiques et sociales des choix technologiques et des produits qui en découlent ? Nous ne sauverons notre planète que dans la mesure où nous aurons substitué le dogme de l’impossibilité des accidents à la prise en compte systématique de leur possibilité.

pdf-eb697en-finir-avec-le-deni-des-consequences-des-accidents-impossibles-claude-pichotiste_techinn_v2n1_7

Ne pas hésiter à Laisser un commentaire. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s