Archives mensuelles : mars 2020

SANS TRANSPARENCE, PAS DE CONFIANCE !

2,5 millions de personnes vivent à côté des 1362 sites Seveso.

Un collectif de chercheurs dunkerquois a fait le constat dans le cadre de leurs études auprès de la population du défaut de confiance accordée aux industriels pour prévenir le risque (68% des habitants interrogés déclarent  ne pas leur faire confiance).

Pour la population , transparence, responsabilité, démocratie sont des axes indispensables.

Nous livrons ici l’article de Jean Claude CHEINET* intitulé: INDUSTRIE: LES CONDITIONS DE LA CONFIANCE

*Jean Claude CHEINET est ancien maire adjoint de Martigues, ancien président du CYPRES1 et aussi responsable de la rubrique « Environnement et Société » de la revue Progressistes.

1 – Centre d’Information pour la Prévention des risques Majeurs


https://www.cairn.info/revue-apres-demain.htm

Accident Lubrizol : le droit d'antériorité détourné par l'administration pour masquer ses déficiences (1/2)

Alors que les premières conclusions émergent des différentes enquêtes administratives, Gabriel Ullmann constate que les leçons de l’accident de Lubrizol ne sont pas encore tirées. Pis, il estime que l’administration cherche à masquer ses défaillances.

Accident Lubrizol : le droit d’antériorité détourné par l’administration pour masquer ses déficiences (1/2)

Alors que les premières conclusions émergent des différentes enquêtes administratives, Gabriel Ullmann constate que les leçons de l’accident de Lubrizol ne sont pas encore tirées. Pis, il estime que l’administration cherche à masquer ses défaillances.
19 15:48:31/03/2020 – Lire l’actu
© Actu-Environnement

Lubrizol:produits inflammables stockés à l'extérieur

Le ministère de la Transition écologique vient de publier le rapport d’inspection sur l’incendie de l’usine Lubrizol.

Il révèle la présence de produits inflammables stockés à l’extérieur le jour de l’accident.

L’incendie « Lubrizol / NL Logistique » du 26 septembre 2019 à Rouen Éléments d’analyse et propositions de suites à donner

Rapport CGEDD n° 013014-01 – CGE n° 2019/23/CGE/SG

établi par Pierre-Franck CHEVET et Nathalie HOMOBONO (CGE) Paul MICHELET et Alby SCHMITT (CGEDD)   Février 2020

     

                                                                                                           

« UNE NOTION…. INACCEPTABLE ! !»

LUBRIZOL :

Nous sommes toutes et tous interpellé(e)s sur nos secteurs respectifs .

Réduction des risques à la source, une obligation.

« L’économiquement acceptable », une notion …. inacceptable.