Archives mensuelles : juillet 2021

LE GRAND MYSTERE de l’air qui tue St Nazaire

Une équipe du journal Charlie Hebdo composée du journaliste – Fabrice NICOLINO et du dessinateur RISS est venue enquêter sur le territoire de la CARENE (Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire). Tous deux souhaitaient rencontrer de multiples représentants locaux. Les associations de défense des riverains – Vivre à Penhoët (St Nazaire) – Association des Habitants du village de Gron (Montoir de Bretagne) – Ligue de Droits de l’Homme (St Nazaire) – Association Dongeoise des Zones à Risque et du PPRT (Donges) ont répondu à leur questionnement.  Sous le titre – LE GRAND MYSTERE de l’air qui tue St Nazaire-, l’édition du journal en date du 21 juillet 2021 rend compte de leurs investigations

Lire le dossier joint publié avec l’autorisation des auteurs.

EXPLOITATION ET DEVELOPPEMENT DES CENTRALES BIOMASSES …

EXPLOITATION ET DEVELOPPEMENT DES CENTRALES BIOMASSES …

Qu’en pense l’ASSOCIATION DE DEFENSE DES INTERÊTS DE LA ROBERTSAU à STRASBOURG

LES RÉVOLTÉS DE LA POLLUTION SONT PLUS QUE JAMAIS DANS LA BATAILLE.

Des initiatives à répétition…

De nombreux habitants de Fos et du pourtour de l’étang, inquiets des dangers de la pollution industrielle pour leur santé,

ont porté plainte contre X pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui.

lire l’article du journal LA PROVENCE;

L’INFORMATION DES ACQUÉREURS ET DES LOCATAIRES

L’INFORMATION DES ACQUÉREURS ET DES LOCATAIRES
sur les risques naturels, technologiques ou miniers,
les pollutions et nuisances sonores (aéroports)

*Une information du Ministère de l’Ecologie.

MISSION SUR LA TRANSPARENCE, L’INFORMATION ET LA PARTICIPATION DE TOUS A LA GESTION

MISSION SUR LA TRANSPARENCE, L’INFORMATION ET LA PARTICIPATION DE TOUS A LA GESTION DES RISQUES MAJEURS, TECHNOLOGIQUES OU NATURELS

Dans l’instruction du gouvernement en date du 15 décembre 2020 relative aux actions nationales de l’inspection des ICPE pour l’année 2021, la ministre de l’écologie annonçait la mise en place d’une mission sur la culture du risque avec un objectif : sensibiliser largement le grand public en lui apportant une information adaptée à chaque territoire sur la réalité des risques industriels et de leurs conséquences ou de notre action (individuelle) . Vous entendiez « moderniser la culture du risque ».

La coordination nationale s’était exprimée sur son intention le 15 décembre 2020 (voir article pour s’informer CULTURE DE LA SECURITE INDUSTRIELLE du 8 janvier 2021).

Le rapport  « Mission sur la transparence, l’information et la participation de tous à la gestion des risques majeurs, technologiques ou naturels » vient d’être publié.

Des informations  qui peuvent intéresser les riverains de sites à risques, des constats dénoncés depuis des lustres par ces mêmes citoyens (leur sous-représentation dans les instances locales d’informations, actions proposées par les associations souvent conditionnées aux moyens humains et financiers dont elles disposent …) à lire pour être plus exigeant(e)s après !

Au final: beaucoup d’efforts et d’engagements demandés à la population,  quant aux industriels… ?

N’hésitez pas à formuler votre appréciation ...

« Pour moi, ce rapport est un véritable piège aux alouettes!

Ils ne prennent pas en compte  les porters à connaissances risque technologique;

Ils oublient des CSS pour les 52 infrastructures, de stockage, de transport, et de manutention de marchandises dangereuses. »