« la contamination du monde »

Un livre pour mieux comprendre la transformation du droit de l’environnement. Une information de nos ami(e)s toulousains.

Un document très intéressant, est le livre écrit par François Jarrige et Thomas le Roux, « la contamination du monde », qui décrit bien la naissance du « droit de l’environnement » pendant le 1er empire, et plus particulièrement par Chaptal (celui du sucre dans le jus de raisins à fermenter) et de façon évidente le renversement de l’obligation de la preuve, entre les plaignants et les industriels. Avant Chaptal, les plaignants portent plainte contre les atteintes à l’environnement et les industriels doivent prouver qu’ils ne polluent pas, après Chaptal, ce sont les plaignants qui doivent prouver que l’industriel pollue pour démontrer que le préjudice dont ils se plaignent est bien réel.

Deux siècles plus tard, nous en sommes toujours là. L’industrie a fait son nid…

Ne pas hésiter à Laisser un commentaire. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.