Archives pour la catégorie Actualités

LE GRAND MYSTERE de l’air qui tue St Nazaire

Une équipe du journal Charlie Hebdo composée du journaliste – Fabrice NICOLINO et du dessinateur RISS est venue enquêter sur le territoire de la CARENE (Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire). Tous deux souhaitaient rencontrer de multiples représentants locaux. Les associations de défense des riverains – Vivre à Penhoët (St Nazaire) – Association des Habitants du village de Gron (Montoir de Bretagne) – Ligue de Droits de l’Homme (St Nazaire) – Association Dongeoise des Zones à Risque et du PPRT (Donges) ont répondu à leur questionnement.  Sous le titre – LE GRAND MYSTERE de l’air qui tue St Nazaire-, l’édition du journal en date du 21 juillet 2021 rend compte de leurs investigations

Lire le dossier joint publié avec l’autorisation des auteurs.

LES RÉVOLTÉS DE LA POLLUTION SONT PLUS QUE JAMAIS DANS LA BATAILLE.

Des initiatives à répétition…

De nombreux habitants de Fos et du pourtour de l’étang, inquiets des dangers de la pollution industrielle pour leur santé,

ont porté plainte contre X pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui.

lire l’article du journal LA PROVENCE;

VERNOUILLET: FM LOGISTIC INSTALLE UNE NOUVELLE PLATEFORME CLASSÉE SEVESO SEUIL HAUT.

VERNOUILLET:

FM LOGISTIC INSTALLE UNE NOUVELLE PLATEFORME CLASSÉE SEVESO SEUIL HAUT.

Vernouillet est une commune du département d’Eure et Loir. Elle fait partie de l’agglomération de Dreux. Avec plus de 12 000 habitants, elle est la cinquième plus grande ville du département.

Une enquête publique vient d’être ouverte entre le 8 juin et le 23 juillet 2021. Une réunion publique se tiendra dans la commune le 5 juillet.

Les riverains, notamment les plus proches se mobilisent. Informés récemment du projet, il conteste son implantation.

Installé sur une superficie de 16 hectares, cette plateforme logistique est dévolue au conditionnement et à l’entreposage de produits finis et semi-finis destinés à la grande distribution et aux professionnels, tels que des électroménagers, des produits d’entretien et de nettoyage, des produits alimentaires, des matières plastiques, de la parfumerie, des déodorants, des laques, du lave-vitre, etc. Elle est classée Seveso seuil haut.

Alors que le développement de ce type de plates-formes se multiplie sur le territoire, l’information, la concertation, la transparence sont des exigences des populations.

MAZINGARBE. Les dirigeants de l’usine MAXAM « s’évaporent »

MAZINGARBE. Les dirigeants de l’usine MAXAM « s’évaporent » et laissent les salariés livrés à eux-mêmes

Le 13 janvier 2021, l’usine Maxam de Mazingarbe, site classé Seveso, qui produit du nitrate d’ammonium, a été placée en liquidation judiciaire. La mise en sécurité du site, c’est-à-dire la gestion de 1000 tonnes d’ammoniaque, est confiée aux 72 employés tandis que les dirigeants de Maxam Corp ont disparu des radars…

Dans le Nord, entre Lens et Béthune, au bout d’une route abandonnée, l’usine et les quelques employés qui restent sont livrés à eux-mêmes, sans personne à l’horizon. 

La plupart des casiers sont vides, ouverts, fracassés. Tout le monde est parti comme des voleurs, comme si l’usine s’était arrêtée en un instant. C’est presque un atelier mort. C’est très lugubre. […] À chaque fois qu’on passe par ici, on a des frissons.

L’usine Maxam Tan, dont le site a été ouvert en 1897, a fermé. Le 26 octobre dernier, l’usine est entrée en redressement judiciaire après la cessation de paiement. Le groupe a abandonné ses employés, qui demeurent livrés à eux-mêmes. Seule demeure une soixantaine d’entre eux, qui occupe l’usine sans travailler….

A écouter:

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/lusine-maxam-une-bombe-a-retardement

Le gouvernement va créer un « délit d’écocide » pour punir les atteintes à l’environnement

Le gouvernement va créer un « délit d’écocide » pour punir les atteintes à l’environnement

AIR

Les 150 citoyens de la Convention avaient souhaité

la définition bien plus forte de « crime ».

EAU
  1. Paris (AFP) – Un « délit d’écocide » visant à sanctionner les atteintes graves à l’environnement, dérivé d’une proposition de la Convention citoyenne pour le climat, va être créé, mais diverses voix dans la mouvance écologique regrettent que le « crime d’écocide » n’ait pas été retenu.

Lire l’article du 22 novembre (OBS – AFP)

SOL

AGIR POUR NOTRE SANTÉ ET LA PROTECTION DE NOTRE ENVIRONNEMENT.

De nombreuses informations, d’études, de multiples rapports alertent sur les conséquences et les effets de la pollution atmosphérique sur la santé de l’Homme et l’environnement. La pollution aux particules fines provoquerait la mort d’au moins 48 000 personnes dans notre pays auxquelles s’ajoutent les victimes de maladies cardiaques et pulmonaires. Le temps de l’exposition est aussi redoutable que les pics de pollution.

Face à ce mal du siècle, nombre de citoyens organisés ou non, s’inquiètent de l’extrême nocivité des rejets industriels dans l’atmosphère, non sans effet sur la qualité des eaux et des sols.

Citons la plainte déposée par des habitants de la vallée de l’Arve en Mai 2018 contre l’État pour « carence fautive », l’étude révélée par le journal « Le Monde » ( article du 28 mai 2018) faisant état d’une « sur-imprégnation » notamment au plomb et une « surexposition » aux particules fines chez les habitants de Fos-sur-Mer, le rapport de juillet 2018, révélant une pollution massive de l’air et des manquements graves de l’industriel SANOFI à Lacq sur le site chimique de Mourenx rejetant dans l’atmosphère des matières dangereuses à des taux astronomiques, bien loin des seuils autorisés.

Les témoignages de riverains de sites Seveso diffusés lors de reportages télévisés (Fos-sur Mer, Lacq récemment) mettent en évidence la profondeur du mal.

Nous pourrions multiplier les exemples.

Les condamnations répétées de la France par la Cour Européenne de justice pour manquement à son devoir de protéger les citoyens contre la pollution de l’air, la mise en demeure délivrée par la Commission  Européenne pour le retard pris par la France dans la transposition de la réglementation européenne sur les émissions polluantes (directive NEC), confirment si besoin était, le laxisme de nos gouvernants dans leur volonté de lutter contre les causes de pollution industrielle.

Ce ne sont pas de formules, de déclarations dont ont besoin les citoyens, mais de décisions fortes et d’actes précis visant à l’amélioration de la santé humaine et la préservation de notre environnement.

En interrogeant les services de l’Etat (préfectures, DREAL…), Agences Régionales de Santé, Observatoires Régionaux de Santé, Associations, organismes ayant en charge la santé, nous devons pouvoir disposer d’un bilan sanitaire propre à nos différents secteurs ?

INTERVENONS SANS RETENUE POUR LE BIEN COMMUN…

Adressons ce message à l’ensemble de nos associations.

Les liens entre environnement et santé, une préoccupation croissante des citoyens

Les liens entre environnement et santé, une préoccupation croissante des citoyens

Le Plan National Santé Environnement 2020 – 2040 fait l’objet d’une consultation publique
   du 26 octobre au 9 décembre 2020

Pour y contribuer, rendez-vous sur :
consultation-plan-sante

A lire : pièces jointes