Archives pour la catégorie Courriers

LA LOIRE N’EST PAS UN REMPART.

LA LOIRE N’EST PAS UN REMPART.

CORSEPT et PAiMBOEUF sont deux communes en bordure de Loire. Situées face à la raffinerie TOTAL à Donges, elles en sont séparées par la seule Loire.
Exaspérés par les odeurs nauséabondes, le bruit, inquiets des menaces terroristes, plusieurs habitants viennent de créer une association de défense des riverains dont l’un des objectifs est de « signaler tout problème ou dysfonctionnement de nature à présenter des risques pour les habitants, leurs biens, leur santé et leur sécurité et exiger des actes concrets afin d’y remédier ».

L’association « retz-actif 44 » retzactif44.wix.com/retzactif   qui a décidé d’intégrer la coordination nationale vient d’adresser un premier courrier au Préfet de Loire Atlantique (copie jointe).

pdf-eb697Prefet 20 11 15 Menace TOTAL

L’EXIGENCE ET LE DROIT DE SAVOIR.

L’EXIGENCE ET LE DROIT DE SAVOIR.

Suite aux actes de malveillance perpétrés sur plusieurs sites dangereux, plusieurs associations de défense des riverains se sont adressées au Préfet de leur département (CAEN, LA ROCHELLE, ETREZ, DRANCY, LA MEDE-LAVERA, DONGES …)

Aujourd’hui, la Coordination Nationale s’adresse au Député Edouard COURTIAL en réponse à sa question écrite destinée au Ministre de l’Intérieur.

pdf-eb697ASSEMBLEENATIONALEEdouardCOURTIALpublicitédesPPRTDangers28072015

 

pdf-eb697ASSEMBLEENATIONALEEdouardCOURTIALréponsecoordination03082015

LES CITOYENS VEULENT ÊTRE ENTENDUS ET INFORMES.

LES CITOYENS VEULENT ÊTRE ENTENDUS ET INFORMES.

Les exactions commises à St Quentin Pallaviers, à Miramas puis à Berre-l’Etang sur le site LyonbellBasel démontrent que la sécurité des sites industriels Seveso contre le risque terroriste n’est pas assurée. Quand il était soulevé dans les différentes commissions (POA, CLIC puis CSS),  les responsables  de l’État et ses services répondaient que ce risque était « peu probable ».

La Coordination a suivi avec attention comme chacune et chacun d’entre-vous les informations concernant ces différents actes.

Elle soumet à ce jour une proposition de texte amendable en fonction de la situation sur votre secteur destinée au Préfet de votre département.

Les riverains s’interrogent. Ils sont en droit de donner un avis et de connaître les mesures de sécurité prises par l’État et l’Industriel.

Il est important et juste que chaque association et chaque citoyen s’adressent au représentant de l’État dans son département.

Voir Proposition de texte qu’il est possible d’amender en fonction de la situation locale.

Voir Exemple
SEGOLENEROYALBERRECOURRIERauxPréfetssuiteàtablerondedu17072015

QUELLES RÉPONSES POUR ASSURER LA SÉCURITÉ DES SITES SEVESO CONTRE LE RISQUE TERRORISTE ?

QUELLES RÉPONSES POUR ASSURER LA SÉCURITÉ DES SITES SEVESO CONTRE LE RISQUE TERRORISTE ?

Qu’elles soient qualifiées « attaque de nature terroriste, acte malveillant, intrusion… » Les exactions commises au sein même des sites dangereux Seveso démontrent leur perméabilité et leur fragilité face à des initiatives criminelles.
Parce que ces différentes tentatives démontrent que ces espaces industriels et militaires sont devenues des cibles économiques et humaines, c’est leur sécurité qu’il est indispensable de renforcer tant à l’intérieur qu’aux abords des industries à risque.

pdf-eb697BERRERENFORCERLASECURITEDESSITESSEVESO17072015

DONGES: La ligne SNCF Paris-Le Croisic

DONGES:
La ligne SNCF Paris-Le Croisic traverse au niveau de la commune de DONGES (44) le coeur de la raffinerie TOTAL, site classé Seveso seuil haut.
Depuis des décennies, la population dongeoise en demande le détournement.

Un nouveau tracé est envisagé mais maintient la voie ferrée en zone de danger définie par le PPRT et la rapproche des habitations.
Les riverains et leur association (ADZRP) viennent d’adresser un nouveau courrier au préfet de Loire Atlantique.

PPRTvoieferrée 0705015

PAS DE TRAIN EN ZONE DANGEREUSE….

PAS DE TRAIN EN ZONE DANGEREUSE….

La ligne SNCF « Paris – Le Croisic » traverse sur plusieurs kilomètres les installations de la Raffinerie TOTAL à Donges, site industriel classé Séveso seuil haut.
Les habitants réclament depuis plusieurs décennies le détournement de cette voie ferrée mais pas dans n’importe quelle condition, leur sécurité devant être assurée et renforcée.
Aujourd’hui, l’industriel conditionne le développement de son site à la réalisation de ce chantier.
Les riverains, tenus à l’écart de toute consultation, apprennent que le projet avancé par les décideurs consisterait à sortir partiellement la voie ferrée de l’emprise industrielle à risque pour un nouveau tracé… toujours en zone dangereuse.
Ils viennent d’adresser un courrier à Madame la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie et demandent son intervention pour qu’une nouvelle étude soit engagée.

pdf-eb697SEGOLENE ROYAL ADZRP VOIE FERREE01042015

Madame la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

LA COORDINATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS  RIVERAINES DES SITES SEVESO
DEMANDENT A INTÉGRER LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES
POUR FAIRE ENTENDRE LA VOIX DES RIVERAINS.

Courrier adressé à Madame la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

pdf-eb697SÉGOLÈNE ROYAL Conseil Supérieur la prévention des risques technologiques 20032015