Archives du mot-clé Articles de presse

LE GRAND MYSTERE de l’air qui tue St Nazaire

Une équipe du journal Charlie Hebdo composée du journaliste – Fabrice NICOLINO et du dessinateur RISS est venue enquêter sur le territoire de la CARENE (Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire). Tous deux souhaitaient rencontrer de multiples représentants locaux. Les associations de défense des riverains – Vivre à Penhoët (St Nazaire) – Association des Habitants du village de Gron (Montoir de Bretagne) – Ligue de Droits de l’Homme (St Nazaire) – Association Dongeoise des Zones à Risque et du PPRT (Donges) ont répondu à leur questionnement.  Sous le titre – LE GRAND MYSTERE de l’air qui tue St Nazaire-, l’édition du journal en date du 21 juillet 2021 rend compte de leurs investigations

Lire le dossier joint publié avec l’autorisation des auteurs.

EXPLOITATION ET DEVELOPPEMENT DES CENTRALES BIOMASSES …

EXPLOITATION ET DEVELOPPEMENT DES CENTRALES BIOMASSES …

Qu’en pense l’ASSOCIATION DE DEFENSE DES INTERÊTS DE LA ROBERTSAU à STRASBOURG

LES RÉVOLTÉS DE LA POLLUTION SONT PLUS QUE JAMAIS DANS LA BATAILLE.

Des initiatives à répétition…

De nombreux habitants de Fos et du pourtour de l’étang, inquiets des dangers de la pollution industrielle pour leur santé,

ont porté plainte contre X pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui.

lire l’article du journal LA PROVENCE;

RETOUR SUR L’INCENDIE DU 14 DECEMBRE 2019 au sein de la raffinerie Total à Gonfreville l’Orcher

Près d’un an et demi après l’incendie de la raffinerie Total de Gonfreville-l’Orcher, alors que l’unité ayant en partie brûlé s’apprête à redémarrer, le Poulpe* a voulu enquêter sur les causes du sinistre. Il apparaît que de nombreuses défaillances, une organisation du travail déficiente et un réseau d’eau incendie vieillissant ont conduit à cet évènement classé « accident majeur » par l’industriel lui-même.

Lire l’article de Laurence DELLEUR – 16 juin 2021.

* Le Poulpe est un journal d’investigation sur internet consacré à la Normandie et ses principales villes.

L’Etat s’oppose à l’action anti-Total

L’Etat s’oppose à l’action anti-Total d’un petit maire de la Meuse.

                               


La préfecture de la Meuse enjoint à la petite commune de Champneuville de se retirer d’une action collective contre Total pour inaction climatique. Et prend la défense du pétrolier dans un recours gracieux dont la Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso a pu se procurer.

Lire :     Article journaliste Jade LINDGAARD

            Courrier de la sous Préfecture de VERDUN Maire de CHAMPNEUVILLE

POLLUTION INDUSTRIELLE: des particules et des hommes

« POLLUTION INDUSTRIELLE: des particules et des hommes. »

Nous nous arrêtons à l’Etang de Berre, la plus grande zone industrielle de France. Un port pétrolier, des raffineries, des industries lourdes comme la pétro chimie, ou la sidérurgie.

Et malgré cela, des alertes à la pollution y sont rarement déclenchées. Ce qui soulève une question simple : la pollution industrielle y est-elle bien mesurée ?

https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-29-juillet-2018

https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-29-juillet-2018 

« La main qui nourrit les 40 mille salariés du site est-elle la même qui les tue à petits feux ? »

Incident à ExxonMobil près du Havre : ces fumées noires qui inquiètent

Incident à ExxonMobil près du Havre : ces fumées noires qui inquiètent

Incident. Hier, les torchères continuaient de rejeter des fumées noires sur le site pétrochimique d’ExxonMobil près du Havre après un important problème technique survenu dimanche. Les riverains sont inquiets.

 

Le panache de fumée noire s’est largement amoindri dans le ciel de Notre-Dame-de-Gravenchon près du Havre, hier depuis dimanche. Ce qui ne calme pas forcément les riverains exprimant leurs inquiétudes notamment sur les réseaux sociaux.

Dimanche matin, une panne d’électricité a entraîné la rupture de production de vapeur d’eau sur le site pétrochimique d’ExxonMobil à Notre-Dame-de-Gravenchon, comme l’explique la direction de l’entreprise