Archives du mot-clé Coordination-Nationale

12 octobre 2022

RASSEMBLEMENT de militants d’Associations de défense des riverains devant l’Assemblée Nationale entre :

10 h et 17 h ( place Edouard HERRIOT)

Vous pouvez vous approprier le courrier joint à cet article, l’adresser en tant que citoyen aux parlementaires de votre secteur, être présents le 12 octobre 2022 devant l’Assemblée Nationale.

Faites nous part de vos démarches.

Merci.

INFO LA DEPECHE

Explosion de Bergerac : l’ouvrier grièvement blessé pointe « des négligences » dans la sécurité de l’usine

Grièvement blessé lors de l’explosion de l’usine de poudrerie Manuco, à Bergerac (24), le 3 août 2022, Florian, 35 ans, pointe du doigt « des négligences » sur ce site classé Seveso « seuil haut ».

https://www.ladepeche.fr/2022/08/17/info-la-depeche-explosion-de-bergerac-louvrier-grievement-blesse-pointe-des-negligences-dans-la-securite-de-lusine-10492694.php

EXPLOSIONS ET INCENDIES

BERGERAC, MOLSHEIM…

NOTRE AFFAIRE A TOUTES ET TOUS.

Lire le communiqué de la Coordination Nationale.

La population doit être informée des résultats des inspections menées
par les membres de la DREAL avant et après cet accident des
éventuelles infractions relevées et des mesures préconisées

N’hésitez pas à le transmettre à vos médias locaux

LE RÉFÉRÉ PÉNAL ENVIRONNEMENTAL

Qu’est ce que c’est ?

Créé par la loi du 3 janvier 1992 et prévu à l’article L 216-13 du code de l’environnement, le référé pénal environnemental offre la possibilité au procureur de la République de saisir le juge des Libertés et de la détention (JLD) afin qu’il ordonne pour une durée maximale d’un an, la mise en œuvre de toute mesure utile visant à mettre très rapidement un terme à une pollution constatée ou à en limiter l’ampleur.

(Information extraite du site: NAAT Lyon)

https://notreaffaireatous.org/notre-affaire-a-tous-lyon/

 Ouvrir le lien:

https://twitter.com/NotreAffaire69/status/1548941752412815362

PLANCOMMUNAL ET INTERCOMMUNAL DE SAUVEGARDE

DÉCRET n° 2022-907 du 20 juin 2022

L’objectif du Plan communal de sauvegarde est de se préparer préalablement en se formant, en se dotant de modes d’organisation, d’outils techniques pour pouvoir faire face à tous les risques potentiels recensés sur la commune et éviter ainsi de basculer dans une crise.

Chaque maire reste l’autorité de police municipale sur sa commune : « la mise en œuvre du plan communal ou intercommunal de sauvegarde relève de la responsabilité de chaque maire sur le territoire de sa commune ».

L’élaboration d’un PCS n’est pas un aboutissement, mais la naissance d’une organisation qui doit évoluer avec la commune et les changements qu’elle vivra. Le maire a donc pour responsabilité de maintenir l’opérationnalité du PCS de sa commune. Pour cela, il doit s’assurer d’une mise à jour régulière des documents PCS, sachant que le délai de révision ne peut excéder cinq ans.

Ce décret détaille le contenu du PCIS et son articulation avec les PCS.

Lire: Actu Environnement

Pas d’Études sur les conséquences des émissions polluantes des sites industriels…

Le 19 octobre 2021, la coordination s’était adressée à Santé Publique France et à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail pour demander le lancement d’une étude analogue à Pestiriv sur les émissions polluantes des sites industriels et leurs conséquences.

Le 26 mars 2022, nous avons reçu la réponse jointe à cet envoi.

Pas de réponse à la question précise posée, SPF et ANSES retournent à la DREAL la responsabilité de surveiller les installations et l’environnement ce qui évite d’aborder les émissions industrielles, leurs conséquences sanitaires et environnementales, les Etudes de zones (FOS, Etang de Berre, Bassin de St Nazaire, Ambés, Lacq, Port Jérôme, Dunkerque…).

Lire la réponse de SPF et ANSES.

GAZ DE SCHISTE et énergies fossiles ! : si chacun(e) exprimait son point de vue ….

Les événements tragiques en Ukraine amènent les pays européens à chercher à réduire leurs importations de gaz en provenance de la Russie.

Dans le même temps, l’Europe entend favoriser une importation massive et durable de gaz de schiste américain.

Le risque est de créer une autre forme de dépendance au service des grands fournisseurs de gaz de schiste, gaz issus de la fracturation hydraulique décriée sur le plan environnemental et interdite en France depuis 2011 ?

N’est ce pas le moment de remettre en cause les différentes formes d’énergies fossiles aggravant le réchauffement climatique et la détérioration de la planète et accélérer la transition énergétique ?