Archives du mot-clé Coordination-seveso

ROUEN CONFIE AUX ENTREPRISES LA PRÉVENTION DES RISQUES INDUSTRIELS !

Mandater une association d’industriels

(TotalEnergies, BASF, Arkéma, Sanofi, Bouygues, Safran, Solvay…)

pour étudier les attentes de la population et former les élu(e)s est une provocation qui passe mal dans les rangs des  associations de défense des riverains.

Lire l’article de Jade Lindgaard – Médiapart – 24092022

StocaMine

StocaMine est le nom d’ une filiale défunte de la société des Mines de potasse d’Alsace active de 1991 à 2014.

Stocamine, ce sont 42 000 tonnes de déchets dangereux (arsenic, amiante, chrome, résidus d’incinération…) enfouis à 550 mètres dans deux puits de mine à Wittelsheim (Haut-Rhin).

La suite n’est pas plus rassurante… (PDF)

Lire les informations ci-dessous pour en savoir plus.

Vous trouverez de nombreuses autres informations sur le site 

12 octobre 2022

RASSEMBLEMENT de militants d’Associations de défense des riverains devant l’Assemblée Nationale entre :

10 h et 17 h ( place Edouard HERRIOT)

Vous pouvez vous approprier le courrier joint à cet article, l’adresser en tant que citoyen aux parlementaires de votre secteur, être présents le 12 octobre 2022 devant l’Assemblée Nationale.

Faites nous part de vos démarches.

Merci.

INFO LA DEPECHE

Explosion de Bergerac : l’ouvrier grièvement blessé pointe « des négligences » dans la sécurité de l’usine

Grièvement blessé lors de l’explosion de l’usine de poudrerie Manuco, à Bergerac (24), le 3 août 2022, Florian, 35 ans, pointe du doigt « des négligences » sur ce site classé Seveso « seuil haut ».

https://www.ladepeche.fr/2022/08/17/info-la-depeche-explosion-de-bergerac-louvrier-grievement-blesse-pointe-des-negligences-dans-la-securite-de-lusine-10492694.php

EXPLOSIONS ET INCENDIES

BERGERAC, MOLSHEIM…

NOTRE AFFAIRE A TOUTES ET TOUS.

Lire le communiqué de la Coordination Nationale.

La population doit être informée des résultats des inspections menées
par les membres de la DREAL avant et après cet accident des
éventuelles infractions relevées et des mesures préconisées

N’hésitez pas à le transmettre à vos médias locaux

LE RÉFÉRÉ PÉNAL ENVIRONNEMENTAL

Qu’est ce que c’est ?

Créé par la loi du 3 janvier 1992 et prévu à l’article L 216-13 du code de l’environnement, le référé pénal environnemental offre la possibilité au procureur de la République de saisir le juge des Libertés et de la détention (JLD) afin qu’il ordonne pour une durée maximale d’un an, la mise en œuvre de toute mesure utile visant à mettre très rapidement un terme à une pollution constatée ou à en limiter l’ampleur.

(Information extraite du site: NAAT Lyon)

https://notreaffaireatous.org/notre-affaire-a-tous-lyon/

 Ouvrir le lien:

https://twitter.com/NotreAffaire69/status/1548941752412815362

PLANCOMMUNAL ET INTERCOMMUNAL DE SAUVEGARDE

DÉCRET n° 2022-907 du 20 juin 2022

L’objectif du Plan communal de sauvegarde est de se préparer préalablement en se formant, en se dotant de modes d’organisation, d’outils techniques pour pouvoir faire face à tous les risques potentiels recensés sur la commune et éviter ainsi de basculer dans une crise.

Chaque maire reste l’autorité de police municipale sur sa commune : « la mise en œuvre du plan communal ou intercommunal de sauvegarde relève de la responsabilité de chaque maire sur le territoire de sa commune ».

L’élaboration d’un PCS n’est pas un aboutissement, mais la naissance d’une organisation qui doit évoluer avec la commune et les changements qu’elle vivra. Le maire a donc pour responsabilité de maintenir l’opérationnalité du PCS de sa commune. Pour cela, il doit s’assurer d’une mise à jour régulière des documents PCS, sachant que le délai de révision ne peut excéder cinq ans.

Ce décret détaille le contenu du PCIS et son articulation avec les PCS.

Lire: Actu Environnement