Archives du mot-clé Drancy

LE CORIGAT* FAIT LE POINT SUR LE DOSSIER DE LA GARE DE TRIAGE

LE CORIGAT* FAIT LE POINT SUR LE DOSSIER

DE LA GARE DE TRIAGE

*Collectif des riverains de la gare de triage de Drancy, du Bourget et du Blanc Mesnil

25 février 2017
Rappel :

Chères amies, Chers amis
Voilà bientôt 4 ans que nous sommes confrontés aux questions posées par l’arrêté du 6 mars 2013 et le porter à connaissance du 22 avril 2013.
Depuis 4 ans, le CORIGAT mobilise et agit pour défendre l’intérêt général et poursuit son objectif : l’arrêt du transit et du stationnement des wagons transportant des matières dangereuses et toxiques sur le site de la gare de triage.
Contrairement à ce que vous avez pu lire et/ou entendre ici ou là, ce dossier n’est pas clos. Ces informations, sans fondement, sont de nature à rendre inintelligible un dossier fort complexe et sans autre équivalent en France. Ainsi, dans ce cadre, le CORIGAT qui agit seulement dans le factuel et le concret voit son action d’autant plus justifiée.

En décembre 2014, le Tribunal Administratif de Montreuil a annulé l’arrêté du 6 mars 2013 considérant que l’étude de danger sur laquelle il était basé sous estimait un certain nombre de dangers. Il faut savoir que cet arrêté était uniquement destiné à fournir à la SNCF-RFF des prescriptions afin qu’elle tienne parfaitement compte de l’étude de dangers dont elle était l’auteur de par la législation.
Retour sur notre actualité :
Le 27 janvier 2017, une nouvelle réunion du Comité d’Information et d’Échange (CIE) a eu lieu, à laquelle, comme à chaque fois nous avons participé. Son ordre du jour :
– Présentation de l’étude de dangers.
– Plan Particulier d’Intervention (PPI).
ETUDE DE DANGERS Lire la suite

LES RIVERAINS DE LA GARE DE TRIAGE DE DRANCY ONT UN POINT COMMUN AVEC CEUX DES SITES SEVESO: ILS SONT CONSIDÉRÉS COMME DES CITOYENS DE SECONDE ZONE.

La gare de triage de DRANCY/LE BOURGET voit transiter chaque jour des wagons transportant des matières dangereuses et toxiques. 220 000 wagons sont triés par an dont près de 5 % de wagons transportant des matières dangereuses.

On se souvient du 23 décembre 2013: un wagon transportant des combustibles radioactifs qui se dirigeait vers l’usine de retraitement d’AREVA à la Hague était sorti des rails en gare de Drancy. Onze jours auparavant, cet accident avait été précédé d’un autre déraillement de wagon empli d’acide chlorhydrique derrière lequel se trouvait un wagon de nitrate d’ammonium (deux produits à l’origine de la catastrophe d’AZF à Toulouse).

Depuis des années, les riverains et leur association demandent l’arrêt du transit de wagons transportant des matières dangereuses afin de vivre en sécurité.

Depuis l’annulation par le Tribunal Administratif de Montreuil de l’arrêté préfectoral du 6 mars 2013 qui met en évidence les risques encourus par la population, les riverains demandent la réunion du Comité d’information et d’Echanges…

lire la suite  pdf-eb697corigat communiqué, le 3 mars 2015