Archives du mot-clé Lavéra

UNE DÉTERMINATION sans faille:

UNE DÉTERMINATION sans faille:

PPRT LAVERA: sécurisation à la source, toujours la bataille.

Le plan de prévention des risques technologiques, obligation depuis AZF, est encore en suspend. Etat des lieux

Lavéra, son village, son école, ses usines en toile de fond, son PPRT et une association de riverains, derrière Christian Legrand, qui veille au grain. Une circulaire de la ministre de l’Écologie à l’époque, Delphine Batho, sur la mise en oeuvre des plans de prévention des risques destinée aux préfets, réclamait « la fermeté » et « l’action » pour accélérer le planning d’approbation. C’était en avril 2013…

Il était dit que la mécanique devait être enclenchée le 31 décembre 2018. Et, à Lavéra, enlisé sur sa problématique des risques industriels, on rit jaune d’une affaire toujours sur le carreau. Le délai de prescription du plan de prévention des risques technologiques (PPRT), piloté par le Préfet, la Direction régionale de l’environnement et du logement

Lire la suite

https://www.laprovence.com/article/societe/5353160/martigues-toujours-la-bataille-pour-la-mise-en-place-du-pprt-de-lavera.html

Les riverains de Lavéra veulent être entendus !

Martigues. PPRT :

Les riverains de Lavéra veulent être entendus !

Dans son arrêté en date du 19 juillet 2016, le Préfet des Bouches du Rhône prolonge le délai de prescription du « PPRT Lavéra » sur les communes de Martigues et Port de Bouc;

Les riverains dénoncent la parodie de concertation et le manque d’intérêt porté à leurs propositions.

  • Force est de constater que cette réalité maintes fois exprimée par les nombreuses associations de défense des riverains sur l’ensemble du territoire témoigne de la volonté des décideurs d’ignorer de fait les règles définies dans les textes nationaux et internationaux (charte de l’environnement, code de l’environnement, convention d’Aarhus …).
  • « Tout individu a la légitimité pour défendre une politique de prévention des risques industriels.
  • « Afin de contribuer à protéger le droit de chacun dans les générations présentes et futures, de vivre dans un environnement propre à assurer sa santé et son bien être, chaque partie garantie les droits à l’information sur l’environnement, de participation du public au processus décisionnel et d’accès à la justice en matière d’environnement.

Autant de principes que l’État et les industriels se devraient d’appliquer.


logo-maritima-infos

Lire article « Maritima Info » du 19 07 2016

capture20160821180052073