Archives du mot-clé Plans de Prévention des Risques Technologiques

explosions de Bergerac

APRÈS LES EXPLOSIONS ET L’INCENDIE AU SEIN DE L’ENTREPRISE MANUCO le 3 août 2022

l’Association de défense des riverains s’adresse au sous-Préfet

et demande une réunion extraordinaire de la Commission de Suivi de Site.

Voir le courrier.

LE RÉFÉRÉ PÉNAL ENVIRONNEMENTAL

Qu’est ce que c’est ?

Créé par la loi du 3 janvier 1992 et prévu à l’article L 216-13 du code de l’environnement, le référé pénal environnemental offre la possibilité au procureur de la République de saisir le juge des Libertés et de la détention (JLD) afin qu’il ordonne pour une durée maximale d’un an, la mise en œuvre de toute mesure utile visant à mettre très rapidement un terme à une pollution constatée ou à en limiter l’ampleur.

(Information extraite du site: NAAT Lyon)

https://notreaffaireatous.org/notre-affaire-a-tous-lyon/

 Ouvrir le lien:

https://twitter.com/NotreAffaire69/status/1548941752412815362

ENVIRONNEMENT

À Lyon, la Vallée de la Chimie au cœur d’une action en justice pour pollution environnementale

L’incendie de l’usine Seveso de Lubrizol près de Rouen avait largement marqué les esprits. Pour que cela ne se reproduise pas, l’association Notre affaire à tous a mené pendant deux ans un travail de recherche sur les infractions commises par les entreprises de la Vallée de la Chimie, au sud de Lyon, à partir de données publiques. Deux entreprises sont attaquées en justice pour de nombreuses défaillances. Parmi elles, Arkema, accusée de pollution aux PFAS, des polluants soupçonnés d’être cancérigènes mais pas encore réglementés en France.

Consulter:

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/pollution/isr-rse/la-vallee-de-la-chimie-au-c-ur-d-une-action-en-justice-pour-pollution-environnementale-150854.html

Pas d’Études sur les conséquences des émissions polluantes des sites industriels…

Le 19 octobre 2021, la coordination s’était adressée à Santé Publique France et à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail pour demander le lancement d’une étude analogue à Pestiriv sur les émissions polluantes des sites industriels et leurs conséquences.

Le 26 mars 2022, nous avons reçu la réponse jointe à cet envoi.

Pas de réponse à la question précise posée, SPF et ANSES retournent à la DREAL la responsabilité de surveiller les installations et l’environnement ce qui évite d’aborder les émissions industrielles, leurs conséquences sanitaires et environnementales, les Etudes de zones (FOS, Etang de Berre, Bassin de St Nazaire, Ambés, Lacq, Port Jérôme, Dunkerque…).

Lire la réponse de SPF et ANSES.

L’incendie d’un stock de déchets dans les Bouches-du-Rhône se poursuit, la justice est saisie

L’incendie d’un stock de déchets dans les Bouches-du-Rhône se poursuit, la justice est saisie

L’incendie qui sévit dans un centre de tri de déchets, dans les Bouches-du-Rhône, depuis un mois, devrait être éteint d’ici cinq jours. Les associations de protection de l’environnement, les communes et les riverains portent plainte contre X.
04 17:11:55/02/2022 – Lire l’actu
© Actu-Environnement

Gaz de Lacq, le goût du soufre

Peut-être avez-vous vu en direct le documentaire intitulé « Gaz de Lacq, le goût du soufre » lundi soir 3 janvier sur France 3.

Si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à prendre un peu de temps pour le visionner.

Si les sites industriels sont différents, la problématique reste malheureusement la même.

https://www.france.tv/documentaires/environnement/2041641-gaz-de-lacq-le-gout-du-soufre.html

USINE VALSPAR à TOURNUS:

USINE VALSPAR à TOURNUS:

Les riverains protestent contre le projet d’extension. Ils s’organisent.

Tournus, 5885 habitants, est située dans le département de Saône-et-Loire, en Bourgogne du Sud à mi-chemin entre Châlon-sur-saône et Macon.

THE VALSPAR (FRANCE)CORPORATION SAS est en activité depuis 61 ans. Installée dans la commune, elle est spécialisée dans la fabrication de peintures, vernis, encres et mastics. Son effectif est compris entre 100 et 199 salariés.

L’entreprise Sherwin Williams investit 45 millions d’euros pour créer un nouveau bâtiment de 1 800 m² et 26 mètres de haut afin de produire un vernis pour canette innovant destiné à remplacer le bisphénol A, perturbateur endocrinien.

Les riverains s’interrogent et s’organisent.

Alors qu’une enquête publique est en cours pour sonder la population sur le projet d’extension de l’usine, le collectif de riverains beausoleil- mainsonnette, accompagné d’associations écologistes, a organisé une conférence de presse le vendredi 26 novembre 2021 devant l’usine.

Lire le communiqué joint.

<object class="wp-block-file__embed" data="https://coordinationseveso.files.wordpress.com/2021/12/com-de-presse-ve.pdf&quot; type="application/pdf" style="width:100%;height:600px" aria-label="Embed of <strong>com-de-presse-vecom-de-presse-veTélécharger

adresse: collectif.beausoleil-mainsonnette@protonmail.com