Archives du mot-clé Procès

EXPLOSION MORTELLE à MARDYCK (NORD)

EXPLOSION MORTELLE à MARDYCK (NORD): AMENDE REQUISE CONTRE TOTAL.

« A l’origine de l’accident (29 janvier 2009) ayant coûté la vie à un salarie: l’inflammation d’un nuage de gaz autour d’un camion chargé  de pomper des boues résiduelles. Le procureur a accusé la multinationale de ne pas avoir prévu un plan de prévention listant tous les risques encourus sur un tel site et d’avoir mis à disposition du matériel de sécurité non conforme » OF 31052017.

PROCESTOTALExplosion2009Article30052017_

 

http://www.lille.maville.com/actu/actudet_-nord-amende-requise-contre-total-pour-l-explosion-mortelle-dans-une-raffinerie_13169-3212557_actu.Htm

PROCES AZF: Les PARTIES CIVILES TEMOIGNENT.

PROCES AZF: Les PARTIES CIVILES TEMOIGNENT.

Mercredi 4 mai, Bianca, âgée de 11 ans le jour de la catastrophe, est venue porter son témoignage devant la COUR.

BIANCA a 27 ans aujourd’hui. Elle est membre de l’Association « Plus Jamais ça, ni ici, ni ailleurs » qui s’est portée partie civile.

Son témoignage respire la sincérité, une volonté de rendre compte objectivement de son vécu.

 

NINA avait 5 ans le jour de l’explosion. Elle ne veut pas parler d’elle ou de  son vécu, seulement donner un visage à ces 10 000 écoliers touchés par la catastrophe.

 

Lire leurs deux témoignages.

pdf-eb697   AZF2017 Plaidoirie_NinaD[3853]1

pdf-eb697  AZF-ProcèsBianca témoignage version finale Bianca[3852]

PROCES AZF

PROCÈS AZF

_aright1La FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés) se charge d’accompagner moralement et juridiquement les personnes accidentées de la vie, invalides et handicapées afin de faire valoir leurs droits.
Alors que débute ce jour 24 janvier le 3ème procès AZF à Paris, elle apporte son appréciation.
 pdf-eb697azfcommuniquefnath23012017

AZF, l’explosion continue ! La lutte aussi !

Association Plus Jamais Ça ni ici ni ailleurs Croix de Pierre
105 avenue de Muret 31300 TOULOUSE

Toulouse le 13 janvier 2015

Communiqué de presse

AZF, l’explosion continue !
La cour de cassation annule la condamnation de Grande Paroisse et de son directeur

L’Association Plus Jamais Ça ni ici ni ailleurs Croix de Pierre considère que nous revenons 15 ans en arrière au moins. Aujourd’hui la cours de cassation exonère l’industriel de sa responsabilité, il y a quelques semaines le conseil d’état avait annulé le jugement qui condamnait (faiblement) l’état, Il n’y a donc aucun coupable. L’impunité des industriels ajouté à la l’irresponsabilité du contrôle de l’état, comment imaginer une situation plus fragile pour tous ceux et celles qui habitent près d’une usine à risques ou y travaillent ? C’est un blanc-seing qui vient d’être signé aux industriels et qui leur dit : « vous pouvez y aller !, vous pouvez privilégier en toute tranquillité les profits à la sécurité de vos établissements, de vos salariés et des riverains de vos usines ! ».

Pour l’Association Plus Jamais Ça ni ici ni ailleurs Croix de Pierre, cette décision va conforter l’arrogance et la suffisance d’un industriel certain de son impunité qui aura réussi avec ses avocats à balader la justice pendant treize années de procédures.
Oubliés les produits incompatibles, le hangar 221 et son absence de gestion, l’insuffisance de formation des personnels, des intérimaires et des sous-traitants, les règles de sécurité, la pollution de l’atmosphère, de l’eau, du sol en direction des riverains au sens large du terme..

Il n’y a pas de mot pour exprimer le sentiment d’injustice et d’indignation provoqué par la décision de la cour de cassation.

Pour la justice, pour l’État, pour Total, l’explosion n’a quasiment pas eu lieu ! Ensemble Ils coulent une chape de plomb amnésique sur les causes et les conséquences de la catastrophe, les victimes, les sinistrés et les séquelles physiques, humaines et sociales.

Les 7 millions de citoyens exposés aux risques industriels savent désormais qu’ils n’ont rien à attendre de l’État et de la justice censés les protéger.
AZF, l’explosion continue ! La lutte aussi !

Association Plus Jamais Ça ni ici ni ailleurs Croix de Pierre n° W3130009089 pjcnina.cdp@wanadoo.fr