Archives du mot-clé Risques industriels

Christophe BOUILLON répond à la Coordination

Le 17 avril 2020, la Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso réagissait à la proposition de loi déposée par plusieurs député(e)s visant à « renforcer le contrôle et la sécurité des sites industriels ».

Christophe BOUILLON, député de Seine Maritime et président de la mission d’information sur Lubrizol vient de répondre à notre courrier.

Si plusieurs de ses propositions (mise en place d’une autorité de sûreté des sites Seveso indépendante, installation de caméras, renforcement des sanctions en cas de manquement à la réglementation …) sont à considérer, nous constatons que « l’amélioration de la culture du risque » reste le dogme. Il s’oppose à la demande formulée par les riverains des sites Seveso de développer la culture de la sécurité industrielle plus contraignante pour les exploitants avec pour conséquence une plus grande sécurité pour les populations.

La Coordination Nationale reste déterminée à faire partager ses arguments.

https://coordinationseveso.com/2020/02/17/pour-christophe-bouillon-les-propositions-de-damien-adam-sont-trop-molles/

De la prévention du risque industriel à la résilience des activités économiques Vers une démarche de territoire

De la prévention du risque industriel à la résilience des activités économiques
Vers une démarche de territoire

Un dossier du CEREMA ( Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement)

Cet ouvrage est une oeuvre de collaboration rédigée par trois auteurs :
– Claudia Basta, chercheuse à l’université de Wageningen aux Pays-Bas, Partie 1.1. ;
– Emmanuel Martinais, enseignant-chercheur à l’ENTPE, CNRS, laboratoire Environnement, ville, société,
UMR 5600, Partie 1.2. ;
– Sandra Decelle-Lamothe, experte en risques majeurs, présidente de l’Agence EDEL, Partie 2.

LUBRIZOL: NOMBREUSES INTERROGATIONS

LUBRIZOL: NOMBREUSES INTERROGATIONS;

URGENCE A RENFORCER LA REGLEMENTATION ( loi Bachelot, Etudes de dangers…)

La Coordination s’adresse une nouvelle fois aux Ministres.

L’ABSENCE D’EVALUATION ENVIRONNEMENTALE PEUT CONDUIRE A L’ANNULATION D’UN PPRT.

L’ABSENCE D’EVALUATION ENVIRONNEMENTALE PEUT CONDUIRE A L’ANNULATION D’UN PPRT.

La Coordination s’adresse au Président de la Direction Générale de la Prévention des Risques.

Lire: courrier du 19 février 2019

Monsieur le Président,

Suite au recours de la société « Plymouth française » et de la commune de Solaize. le Tribunal administratif de Lyon annulait le 10 janvier dernier, le Plan de Prévention des Risques Industriels de la « Vallée de la Chimie » approuvé par le Préfet du Rhône par un arrêté du 19 octobre 2016

Dispensé dévaluation environnementale par une décision de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement du Rhône , la société Plymouth française a soutenu que « l’autorité administrative qui a pris la décision de ne pas soumettre le projet de plan de plan de prévention des risques industriels en litige a une évaluation environnementale…

Lire la suite

Le conflit comme mode de participation.

Le conflit comme mode de participation.
Les habitants contestataires de la politique de prévention des risques industriel

Article  Emmanuel MARTINAIS 26 janvier 2016

Emmanuel Martinais est géographe, chargé de recherche au laboratoire EVS-RIVES de l’École Nationale des Travaux Publics de l’État (ENTPE – Université de Lyon). Spécialiste des politiques de prévention des risques, il s’intéresse depuis quelques années aux suites législatives et réglementaires de la catastrophe d’AZF et aux changements qui affectent l’administration des risques industriels au niveau local.

pdf-eb697EMartinaisArticle 2015 (contestations riveraines)