ETUDE DE ZONE – Un air sain pour tous. Mieux surveiller pour agir et protéger.

Chacun(e) connaît les conséquences des pollutions sur la santé humaine et l'environnement.
Nombreux d'entre-nous interviennent et rappellent la dangerosité des  rejets industriels dans l'atmosphère et réclament une étude épidémiologique.
A cette demande formulée aussi par l'ADZRP, l'Etat a répondu par la mise en place d'une étude de zone.
Une étude de zone cherche à répondre à trois questions (état des milieux compatibles ou non avec les usages constatés du territoire, cumuls des pollutions constatées ou prévisibles et risques préoccupants pour la santé des populations, actions à mettre en œuvre ).
Sa gouvernance doit être assurée par un Comité d'Orientation Stratégique (COS) qui est le lieu de concertation  entre les parties prenantes.
Le sous Préfet de St Nazaire et la Dreal dénaturent le rôle du Comité d'Orientation Stratégique en le transformant en une instance de consultation dans laquelle les représentants du collège associations n'exprimeraient que des avis non contraignants.

Les 4 associations de défense des riverains du secteur lui répondent. Elles s’adressent également au Préfet et à la Ministre de l’écologie.

<object class="wp-block-file__embed" data="https://coordinationseveso.files.wordpress.com/2021/05/drc-guide-etude-zone-v5final101111-13214309991.pdf&quot; type="application/pdf" style="width:100%;height:450px" aria-label="Embed of <strong>drc-guide-etude-zone-v5final101111-13214309991drc-guide-etude-zone-v5final101111-13214309991Télécharger
<object class="wp-block-file__embed" data="https://coordinationseveso.files.wordpress.com/2021/05/plaquetteguideconduite-final071111-13214308381.pdf&quot; type="application/pdf" style="width:100%;height:410px" aria-label="Embed of <strong>plaquetteguideconduite-final071111-13214308381plaquetteguideconduite-final071111-13214308381Télécharger

MAZINGARBE. Les dirigeants de l’usine MAXAM « s’évaporent »

MAZINGARBE. Les dirigeants de l’usine MAXAM « s’évaporent » et laissent les salariés livrés à eux-mêmes

Le 13 janvier 2021, l’usine Maxam de Mazingarbe, site classé Seveso, qui produit du nitrate d’ammonium, a été placée en liquidation judiciaire. La mise en sécurité du site, c’est-à-dire la gestion de 1000 tonnes d’ammoniaque, est confiée aux 72 employés tandis que les dirigeants de Maxam Corp ont disparu des radars…

Dans le Nord, entre Lens et Béthune, au bout d’une route abandonnée, l’usine et les quelques employés qui restent sont livrés à eux-mêmes, sans personne à l’horizon. 

La plupart des casiers sont vides, ouverts, fracassés. Tout le monde est parti comme des voleurs, comme si l’usine s’était arrêtée en un instant. C’est presque un atelier mort. C’est très lugubre. […] À chaque fois qu’on passe par ici, on a des frissons.

L’usine Maxam Tan, dont le site a été ouvert en 1897, a fermé. Le 26 octobre dernier, l’usine est entrée en redressement judiciaire après la cessation de paiement. Le groupe a abandonné ses employés, qui demeurent livrés à eux-mêmes. Seule demeure une soixantaine d’entre eux, qui occupe l’usine sans travailler….

A écouter:

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/lusine-maxam-une-bombe-a-retardement

PAS D’IMPUNITE POUR LUBRIZOL !

Face à la requête en nullité déposée par Lubrizol et pour les dix huit mois de l’incendie,

le collectif unitaire organise une manifestation, samedi 27 mars 2021, à 14 h 30, devant l’Hôtel du département à Rouen.

« Cela permettra de montrer que la colère est toujours présente et qu’il est hors de question que Lubrizol, le coupable,

échappe à un procès pénal qui devra être exemplaire ».

La Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso appelle à participer à cette initiative.

Lire le texte joint.

CONSULTATIONS PUBLIQUES QUI INTÉRESSENT LES ASSOCIATIONS DE LA COORDINATION

CONSULTATIONS PUBLIQUES QUI INTÉRESSENT LES ASSOCIATIONS DE LA COORDINATION

La première concerne le projet de décret modifiant des dispositions relatives aux sols pollués et à la cessation d’activité des installations classées pour la protection de l’environnement, elle a lieu du 10 février au 02 mars 2021

Voir le Document

La seconde consultation concerne le projet de décret portant diverses mesures d’accélération et de simplification de l’action publique dans le domaine de l’environnement, qui est principalement un décret nécessaire à l’application de la loi « ASAP » du 7 décembre 2020,  elle a lieu du 12 février au 04 mars 2021

Voir le Document

Nitrate d’ammonium : en France, un risque explosif

par Benoît Collombat, Cellule investigation de Radio France publié le 29 janvier 2021 à 6h03

Six mois après l’explosion de Beyrouth, notre enquête montre que la France n’est toujours pas à l’abri. La règlementation n’impose pas de déclaration aux sites qui stockent moins de 250 tonnes d’engrais au nitrate d’ammonium, et les contrôles sont encore insuffisants.

Lire les données de l’enquête:

CULTURE DE LA SÉCURITÉ INDUSTRIELLE

CULTURE DE LA SÉCURITÉ INDUSTRIELLE … bien différente d’une culture du risque.

Dans l’instruction du gouvernement du 15 décembre 2020, la Ministre de l’Ecologie précise qu’elle met en place une mission sur la « culture du risque », une initiative qui a fait réagir la Coordination Nationale des Associations riveraines des sites Seveso.

Elle s’est adressée à la Ministre le 2 janvier 2021.

lire le courrier

DEUX TEXTES RÉCENTS A CONNAÎTRE:

DEUX TEXTES RÉCENTS A CONNAÎTRE:

– Instruction du gouvernement du 15 décembre 2020 relatives aux actions nationales de l’inspection des ICPE

– Arrêté du 17 décembre 2020 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés de liquides inflammables,

exploités au sein d’une ICPE soumise à autorisation de la législation des installations classées pour la protection de l’environnement