LA POLLUTION INDUSTRIELLE: DES REJETS POLLUANTS A ÉVALUER:

LA POLLUTION INDUSTRIELLE: DES REJETS POLLUANTS A ÉVALUER:

UNE ENQUÊTE épidémiologique INDISPENSABLE !

Depuis 2013, l’Association Dongeoise des Zones à Risque et du PPRT réclame une enquête épidémiologique sur les liens entre la qualité de l’air et les problèmes de santé de la population sur la zone géographique St Nazaire – Montoir de Bretagne – Donges.

En 2017 puis en 2019, deux rapports de l’Agence Régionale de Santé concluaient que la région de St Nazaire connaissait des taux de mortalité supérieurs à la moyenne nationale pour les cancers et les maladies cardio-vasculaires notamment.

Face au manque de réactions sérieuses des autorités (politiques, administratives, sanitaires), 3 associations de défense des riverains – Association des habitants de Gron, Vivre à Mean-Penhoët, Association Dongeoise des Zones à Risque et du PPRT – unissaient leurs force pour sensibiliser l’opinion publique sur les dangers de la pollution industrielle et ses conséquences sur la santé humaine. Plus de 2000 citoyens signaient le texte pétition réclamant l’organisation d’une enquête épidémiologique.

La sous Préfecture devait se prononcer fin janvier 2020 sur la faisabilité d’une telle enquête. La réponse se fait attendre.

Face à ces silences, les trois associations s’adressent une nouvelle fois au Préfet de Loire Atlantique.

https://www.lemonde.fr/sante/article/2019/09/11/une-etude-devoile-une-surmortalite-dans-la-region-de-saint-nazaire_5509265_1651302.html

ÉVALUATION DES IMPACTS DE L’INCENDIE LUBRIZOL

ÉVALUATION DES IMPACTS DE L’INCENDIE
LUBRIZOL/NORMANDIE LOGISTIQUE SUR LA SANTÉ.

UNE ENQUÊTE DE L’ASSOCIATION ROUEN RESPIRE Mai 2020

ALERTE A VENISE…

Un incendie s’est déclaré ce vendredi dans une usine chimique de la banlieue industrielle de Venise. Les habitants ont ordre de rester chez eux. 

 La municipalité de Venise a lancé ce vendredi une alerte aux habitants de la ville et de ses alentours immédiats, après l’incendie qui s’est développé dans la matinée dans une usine chimique de sa banlieue industrielle du port de Marghera. « Nous sommes inquiets. D’après les informations dont nous disposons, deux personnes ont été blessées », a déclaré le président de la région Vénétie, Luca Zaia. 

Un incendie s’est déclaré ce vendredi dans une usine chimique de la banlieue industrielle de Venise. Les habitants ont ordre de rester chez eux. 

 La municipalité de Venise a lancé ce vendredi une alerte aux habitants de la ville et de ses alentours immédiats, après l’incendie qui s’est développé dans la matinée dans une usine chimique de sa banlieue industrielle du port de Marghera. « Nous sommes inquiets. D’après les informations dont nous disposons, deux personnes ont été blessées », a déclaré le président de la région Vénétie, Luca Zaia. 

Selon les pompiers, une explosion aurait retenti avant le déclenchement de l’incendie. Les deux blessés seraient deux employés du site industriel, qui ont été gravement brûlés, a indiqué le département de la protection civile. 
Alors que la population de Venise a été invitée à rester à domicile, celle de la commune de Marghera doit en revanche non seulement rester à domicile mais aussi appliquer des serviettes mouillées autour des fenêtres fermées. La haute colonne de fumée noire s’élevant depuis l’usine 3V Sigma* était visible à des kilomètres à la ronde et de nombreux pompiers étaient à pied d’œuvre.

*3V Sigma: Selon la chaîne de télévision RAI, l’usine où s’est déclaré l’incendie produisait des cosmétiques, notamment un solvant utilisé dans le dissolvant pour vernis à ongles.

Selon les pompiers, une explosion aurait retenti avant le déclenchement de l’incendie. Les deux blessés seraient deux employés du site industriel, qui ont été gravement brûlés, a indiqué le département de la protection civile. 
Alors que la population de Venise a été invitée à rester à domicile, celle de la commune de Marghera doit en revanche non seulement rester à domicile mais aussi appliquer des serviettes mouillées autour des fenêtres fermées. La haute colonne de fumée noire s’élevant depuis l’usine 3V Sigma* était visible à des kilomètres à la ronde et de nombreux pompiers étaient à pied d’œuvre.

*3V Sigma: Selon la chaîne de télévision RAI, l’usine où s’est déclaré l’incendie produisait des cosmétiques, notamment un solvant utilisé dans le dissolvant pour vernis à ongles.

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/05/15/venise-en-etat-d-alerte-apres-un-incendie-dans-une-usine-chimique

https://www.20minutes.fr/monde/2779791-20200515-italie-alerte-venise-apres-incendie-usine-chimique

LE DROIT D’ACCÈS A L’INFORMATION RELATIVE A L’ENVIRONNEMENT

MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIONS RÉGISSANT LE DROIT D’ACCÈS A L’INFORMATION RELATIVE A L’ENVIRONNEMENT

Une circulaire de la Ministre de la transition écologique et solidaire en date du 11 mai 2020.

A utiliser dans les différentes instances et nos courriers.

Christophe BOUILLON répond à la Coordination

Le 17 avril 2020, la Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso réagissait à la proposition de loi déposée par plusieurs député(e)s visant à « renforcer le contrôle et la sécurité des sites industriels ».

Christophe BOUILLON, député de Seine Maritime et président de la mission d’information sur Lubrizol vient de répondre à notre courrier.

Si plusieurs de ses propositions (mise en place d’une autorité de sûreté des sites Seveso indépendante, installation de caméras, renforcement des sanctions en cas de manquement à la réglementation …) sont à considérer, nous constatons que « l’amélioration de la culture du risque » reste le dogme. Il s’oppose à la demande formulée par les riverains des sites Seveso de développer la culture de la sécurité industrielle plus contraignante pour les exploitants avec pour conséquence une plus grande sécurité pour les populations.

La Coordination Nationale reste déterminée à faire partager ses arguments.

https://coordinationseveso.com/2020/02/17/pour-christophe-bouillon-les-propositions-de-damien-adam-sont-trop-molles/

contrôle et sécurité des sites industriels..

Nombreux ont été les commentaires, les rapports publiés depuis l’accident industriel majeur qui a touché la ville de Rouen le 26 septembre 2019.

De nombreuses personnalités ont été entendues par la mission d’information mise en place à l’Assemblée Nationale et présidée par le député Christophe Bouillon.

Plusieurs parlementaires soumettent une proposition de Loi

« renforçant le contrôle et la sécurité des sites industriels: pour une meilleure maîtrise du risque et une totale transparence à l’égard de la population ».

La Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso a tenu a réagir à la parution de cette proposition de Loi.

CRÉDIT D’IMPÔT. Déclaration impôts sur revenus 2019/réduction d’impôts/crédit d’impôt.

CRÉDIT D’IMPÔT.

Déclaration impôts sur revenus 2019/réduction d’impôts/crédit d’impôt.

La Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Seveso vous informe.

Pour le crédit d’impôt 2019, compléter la case 7WL (voir fiche jointe)