« On demande de la transparence »

Incendie Bolloré Logistics :

« Trois ans après Lubrizol, on voit que le système d’alerte n’est toujours pas fonctionnel. Les sirènes n’ont pas retenti, ce qui fait qu’avant toute analyse, il y a des gens qui se baladaient dans le panache de fumée« , s’agace Alma Dufour, député LFI de la 4e circonscription en Seine-Maritime sur France Bleu Normandie.

« Quant à l’incendie de batteries, on a eu un discours qui consistait à dire que ce n’était pas grand chose, il faut rappeler que l’on n’a pas trop d’études sur ce genre d’incendie, de batteries au lithium [..] De là à conclure qu’il n’y a aucun danger, la préfecture est allée un peu trop vite en besogne. On demande la publication de toute les analyses qui ont été conduites et qui vont être conduites sur cet incendie, nous demandons de la transparence« , ajoute-t-elle.

Ne pas hésiter à Laisser un commentaire. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.